Couvre-feu à Paris: la police renforce ses contrôles et appelle les usagers à anticiper leurs déplacements

Cyrielle Cabot
·1 min de lecture
Police (illustration)  - AFP
Police (illustration) - AFP

Finie la prévention, place désormais aux sanctions. Depuis une semaine, l'Île-de-France est soumise à un couvre-feu de 21 à 6 heures dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Si les premiers jours, les forces de l'ordre mettaient l'accent sur la sensibilisation au respect de cette nouvelle mesure, elles renforcent maintenant ses contrôles.

Ce samedi soir, la police a procédé à des contrôles sur le périphérique, dans le 20e arrondissement de Paris. Peu importe les excuses des automobilistes encore sur la route après 21 heures, le mot d'ordre: tolérance zéro.

Anticiper ses déplacements

"Je n'ai pas fait d'attestation, je pensais être rentré avant 21 heures. Je suis tombé dans les embouteillages", plaide un conducteur. "Cela fait une heure et demie que je suis sur le périphérique!", explique un autre. Tous les deux écopent d'une amende.

"Vous partez d'un point A à un point B, et on vous dit que vous devez être chez vous à 21 heures. Vous devez anticiper. Sinon tout le monde fait n'importe quoi et est encore là à 22 heures!", explique Tania Popoff, commissaire en charge du dispositif des contrôles à la porte de Montreuil.

Pour rappel, l'amende en cas de non-respect du confinement est de 135 euros. En cas de récidive, le montant grimpe et peut aller jusqu'à 3 750 euros.

Article original publié sur BFMTV.com