Couvre-feu à 21 heures: "la police sera d'une particulière sévérité" pour faire respecter les règles

·1 min de lecture

À Nantes ce jeudi, Gérald Darmanin dit avoir demandé aux forces de l'ordre de faire preuve d'une "grande fermeté pour ceux qui ne respecteraient pas le couvre-feu" décalé à 21 heures.

Au lendemain de la réouverture des terrasses, qui a donné lieu à l'intervention des forces de l'ordre à Rennes, Paris ou encore Amiens, le ministre de l'Intérieur a annoncé avoir donné "des consignes de grande fermeté" aux policiers afin qu'ils veillent à faire respecter le couvre-feu, repoussé de 19h à 21h ce mercredi, et les gestes barrières.

"La police sera d'une particulière fermeté pour ceux qui ne respecteraient pas" les règles, a déclaré Gérald Darmanin en marge de son déplacement à Nantes ce jeudi. "Il faut respecter les horaires de ce couvre-feu, les jauges qui sont mises en place, les consignes que m'a donné le Premier ministre".

"Des images assez déplorables"

"J'ai donné ce (jeudi) matin des consignes de grande fermeté suite aux images assez déplorables que nous avons vues hier, alors que partout sur le territoire national, les choses se sont passées correctement", a déclaré Gérald Darmanin face à la presse.

Mercredi, les CRS ont dû intervenir à Rennes pour disperser un rassemblement de plusieurs centaines de personnes, sur une place où un feu de palettes avait été allumé autour de 22 heures.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles