Couvre-feu à 18h : mise en place dès dimanche dans de nouveaux départements

À Dijon (Côte-d'Or), une supérette était ouverte jusque 22 heures avant la pandémie. Aujourd'hui, les employés se préparent à fermer dès 18 heures, un nouveau coup dur pour l'ensemble des commerçants de la ville. "Nous qui fermions à 22 heures au démarrage, déjà 20 heures ça a créer un impact économique qui n'est pas simple, mais alors là, 18 heures, ça va être très compliqué, on va perdre de la clientèle sur nos horaires du soir", explique Mélanie Lagu, commerçante. Le Vaucluse et le Bas-Rhin concernés dès dimanche Un opticien compte s'adapter pour éviter de perdre un chiffre d'affaires trop important. "L'impact sera au niveau de la réorganisation du magasin et des plages d'ouvertures à la clientèle (...) à nous d'ouvrir un peu plus tôt et de gérer au mieux un afflux sur une durée d'ouverture un peu réduite", explique Grégory Karras, commerçant. Actuellement, 15 départements sont concernés par un couvre-feu à 18 heures, auxquels devraient s'ajouter dix nouveaux départements. Dès dimanche 10 janvier, le Vaucluse et le Bas-Rhin seront les premiers à avancer leur couvre-feu.