Couvre-feu à 18h : Bruno Le Maire piégé par une question de Philippe Etchebest (VIDEO)

·1 min de lecture

A quelques heures de la conférence de presse de Jean Castex, tout le monde s'interroge. Y aura-t-il un reconfinement ? Le couvre-feu à 18h sera-t-il généralisé dans toute la France ? Pour certains hommes politiques, il faut freiner "l'effet apéro". Hier soir, sur le plateau de C à vous, Anne-Elisabeth Lemoine recevait à l'occasion de la sortie de son nouveau livre le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Si l'interview a essentiellement porté sur l'ouvrage et la crise sanitaire actuelle, la journaliste de France 5 a tenté d'obtenir quelques informations exclusives de la part du ministre. A ses côtés, son équipe et Philippe Etchebest pour l'aider. Le célèbre MOF n'en finit plus de prendre la parole dans la presse pour décrier la situation des restaurateurs et hier soir, c'est avec une question piège qu'il a réussi à mettre mal à l'aise Bruno Le Maire, révélant à demi-mot les mesures qi seront mises en place par le gouvernement dans les prochains jours.

"J'ai juste une petite question vite fait. Pour le couvre-feu à 18h, pourquoi on ne différencie pas les régions qui sont moins impactées que les autres ?", a questionné Philippe Etchebest, mettant dans l'embarras Bruno Le Maire. "C'est ce qui est le cas aujourd'hui", a accentué Anne-Elisabeth Lemoine, tandis que sa chroniqueuse en remettait une couche : "ça sera peut-être pas le cas demain". "Si je réponds à votre question, je vais faire l'annonce que je ne veux pas faire, qui ne me revient pas, qui revient au Premier ministre", (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

La chanson secrète : le clin d'oeil d'Eric Dupond-Moretti à Isabelle Boulay pour sa surprise à Gérard Darmon
Laurent Maistret endeuillé par le Covid-19 : sa mère Aïcha est décédée après un long combat contre la maladie
"PSG-OMer*e" : Giovanni Castaldi menacé de mort après un lapsus sur l’OM dans L’Equipe du soir (VIDEO)
"C'est pas que je me méfie des collègues..." : la drôle de remarque passée presque inaperçue de Roselyne Bachelot sur les gestes barrières (VIDEO)
"Je suis désolée d'en avoir parlé" : le ténor Roberto Alagna au bord des larmes dans C à vous, Anne-Elisabeth Lemoine intervient (VIDEO)