Couvre-feu à 18h : 5900 verbalisations dressées samedi soir en France

Thomas Soulié et Alexandra Gonzalez, avec Jérémy Maccaud
·1 min de lecture

La France connaît ce week-end pour la première fois un couvre-feu généralisé à 18 heures pour l'ensemble de son territoire.

Finie la pédagogie, place aux sanctions? Alors que toute la France est désormais sous le coup d'un couvre-feu qui démarre tous les soirs à 18 heures, 5900 verbalisations ont été dressées samedi soir partout en France par les forces de l'ordre, selon des chiffres communiqués à BFMTV par le ministère de l'Intérieur.

À titre de comparaison, lors de la première soirée de couvre-feu à 20 heures le 16 décembre dernier, il y avait eu 802 verbalisations pour tout le pays, toujours selon Beauvau. En octobre dernier, lors de l'instauration du premier couvre-feu, qui était à 21 heures, Jean Castex avait évoqué le chiffre de 4777 verbalisations au total après cinq soirées de restrictions sanitaires. Un chiffre largement battu pour ce seul samedi 16 janvier.

D'abord appliqué pour plusieurs départements au début de l'année, le couvre-feu à 18 heures s'est étendu à l'intégralité de l'Hexagone ce week-end. Un renforcement des restrictions censé lutter contre la propagation toujours active du Covid-19, et de l'arrivée des différents variants du virus détectés en plusieurs points du territoire.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :