« Une course au pognon » : Brigitte Bardot s’insurge contre le vaccin

·1 min de lecture

Ce n'est un secret pour personne, Brigitte Bardot n'a pas sa langue dans sa poche. Du haut de ses 86 printemps, l'actrice peut parfois se montrer très cash, quitte à déplaire ou créer la polémique. Confinée dans le sud de la France, où elle possède une villa, la star n'hésite pas à interpeller le gouvernement quand ça lui chante, comme elle l'a fait récemment avec le Garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti. Celle qui avait été accueillie à l'Élysée à l'été 2018 pour défendre la cause animale auprès de la Première dame s'est à son tour exprimée sur la sensible question du vaccin, à l'occasion d'une interview accordée à Ici Paris, parue en kiosque ce mercredi 6 janvier. Prévoit-elle de se faire vacciner ? "Certainement pas!", assure Brigitte Bardot.

Alors que le vaccin contre le Covid-19 est désormais entré en vigueur, la principale intéressée reste très méfiante à ce sujet : "On ne connaît pas les effets secondaires. Ce vaccin risque d'être inutilisable, car le virus va muter. Il a déjà commencé, et ça n'est que le début d'une course au pognon pour les laboratoires et aux sacrifices par milliers pour les animaux-cobayes", annonce-t-elle, avec le langage fleuri qu'on lui connaît. Elle pense d'ailleurs que l'épidémie de Covid-19 est là pour "remettre les pendules à l'heure" : "Il faut une prise de conscience profonde de ce que l'humain fait subir aux animaux dans tous les domaines pour qu'ils se rendent compte des atrocités perpétuelles qu'ils leur infligent."

Une mise en garde déjà (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Alessandra Sublet à la rencontre de Brigitte Macron ? Son projet secret à l’Elysée
Jade Hallyday en colère contre Laeticia ? Elle n’accepterait pas Jalil Lespert
Olivier Véran "a le cuir épais" : le ministre chahuté ne flanche pas
VIDÉO - "Une politique de l’enfumage" : Olivier Véran violemment attaqué chez Pascal Praud
Valérie Trierweiler retrouve le sosie de François Hollande : Romain Magellan ose une petite blague