Cours de récré dégenrées : le maire de Lyon sans voix face à un élève déçu

·1 min de lecture
Dans les cours de récré, les jeux de ballon (généralement masculins) accaparent une grande partie de l'espace disponible, au détriment des filles.
Dans les cours de récré, les jeux de ballon (généralement masculins) accaparent une grande partie de l'espace disponible, au détriment des filles.

Ce jeudi 2 septembre était un grand jour pour les élèves : c?était la rentrée des classes. Les écoliers ont retrouvé leurs enseignants, leur cantine et, surtout, leurs copains-copines dans la cour de récré. Petite subtilité cette année : certaines municipalités ont fait le choix de supprimer les cages de football, jugées sexistes. Ces cours de récré « dégenrées » et végétalisées, censées rééquilibrer l?espace disponible pour les filles et pour les garçons, ne sont pas du goût de tous. En déplacement dans une école de Lyon, Grégory Doucet a essuyé les critiques d?un élève, visiblement mécontent des aménagements soutenus par le maire.

Installés en rond dans la cour de récré, Grégory Doucet et des élèves de l?établissement ont échangé sur leurs ressentis concernant les nouveaux aménagements extérieurs. Finis les buts, place au potager. « De base, moi, je voulais des cages de foot et un ballon de foot. Mais comme par hasard, y?a rien », s?est agacé un élève, d?après des images captées par Lyon Mag, ce jeudi 2 septembre. Et d?ajouter au micro, face à l?édile muré dans le silence : « Y?a que j?sais-pas-quoi, comment ça s?appelle ça ? Ouais des copeaux. Et après y?a de la terre. Et après y?a rien. » Pour Grégory Doucet, l?objectif est de proposer aux écoliers un nouveau rapport avec la nature, tout en assurant un partage équilibré de l?espace. L?enjeu est également écologique : dans certaines municipalités, notamment dans le Nord, des aires de jeux ont été débéton [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles