Prix du gaz : en Europe, nouveaux records historiques

·1 min de lecture
Le cours du gaz enregistre une hausse historique en Europe (illustration).

Selon l'analyste de Commerzbank Carsten Fritsch, la hausse résulte d'un « mouvement de panique et de peur » face à des stocks bas à l'approche de l'hiver.

Le cours du gaz naturel flambait, atteignant de nouveaux records historiques mercredi sur les marchés européens en raison de la forte demande à l'approche de l'hiver, notamment en Asie, mais aussi de l'offre contrainte et des stocks mondiaux déprimés. Le cours européen de référence, le TTF (Title Transfer Facility) néerlandais, grimpait de 16,36 % à 135,00 euros le mégawattheure (MWh) vers 10 h 10. Le prix du gaz britannique pour livraison le mois prochain bondissait de son côté de 18,15 % à 347,27 pence par thermie (une unité de quantité de chaleur).

Les deux marchés ont temporairement engrangé des gains supérieurs à 25 % et atteint respectivement 162,12 euros et 407,82 pence peu avant 8 h 30 GMT, un record. « La flambée actuelle des prix de l'énergie en Europe est vraiment unique », ont réagi les analystes de Société générale, « jamais auparavant les prix de l'énergie n'avaient augmenté aussi haut et aussi vite ».

L'Europe responsable de la crise, selon Moscou

Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi l'Europe responsable de la crise du gaz, car elle n'a pas conclu suffisamment de contrats de livraison à long terme avec Moscou, favorisant ainsi l'envolée record des prix. « Toute leur politique était de sortir des contrats à long terme et cette politique s'est révélée erronée », a-t-il déclaré lors d'une réunion avec les responsables du secteur énergétique russe, « ils ont fait des erreurs ».

À LIRE AUSSIPrix de l'énergie : de l'eau dans le gaz entr [...] Lire la suite

VIDÉO - La réponse à la hausse des prix de l’énergie divise l’UE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles