Courrier ados. Ce que TikTok sait de nous

·1 min de lecture

La plateforme venue de Chine a accès à des données sensibles : elle sait ce que nous regardons, où nous nous trouvons et le contenu de nos messages. Elle analyse même les vidéos que nous ne publions pas. Un extrait de notre supplément Courrier ados proposé avec le numéro triple de l’hebdomadaire, en vente du 16 décembre au 5 janvier.

Wired dressait en octobre dernier la liste – impressionnante – de tout ce que la plateforme lancée en France à l’été 2018 sait de ses utilisateurs. “TikTok peut récupérer des informations dès que vous arrivez sur son site, même si vous n’êtes pas connecté. Quand vous vous inscrivez, TikTok vous demande votre adresse mail ou votre numéro de téléphone ainsi que votre date de naissance.”

Une fois inscrit, “l’app conserve tous les contenus que vous créez, y compris ceux que vous ne publiez ou ne sauvegardez pas, et les métadonnées associées. TikTok récupère les textes, images et vidéos depuis le presse-papiers de votre appareil si vous faites un copier-coller ou les partagez avec une autre application.”

À lire aussi: Vidéo. Comment l’algorithme de TikTok lit dans nos pensées

La revue poursuit : “TikTok sait quel modèle d’appareil vous utilisez, votre localisation, votre adresse IP, votre historique de recherche, le contenu de vos messages, ce que vous regardez et pendant combien de temps. TikTok récupère aussi les données d’identification de vos appareils pour traquer vos interactions avec les publicités. L’application en déduit des informations telles que votre âge, votre genre et vos centres d’intérêt.”

Comme beaucoup d’autres applications, “TikTok demande l’accès à plusieurs fonctions de votre appareil, notamment le micro et la caméra. Ces demandes d’accès à vos données privées permettent également à TikTok de récupérer des informations détaillées sur votre localisation grâce au GPS ainsi qu’aux autres apps que vous utilisez. Il est possible de ne pas autoriser ces demandes d’accès, mais en les refusant, l’utilisateur peut se voir privé de certaines fonctionnalités

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles