Couronne dentaire : un reste à charge encore très élevé

La facture des Français devant réaliser des travaux en bouche reste salée. Couronne, implant, bridge, prothèse... la gamme des soins possibles est large, mais pour les Français, malgré la couverture par la sécurité sociale et la possible prise en charge d'une partie des soins par un organisme complémentaire, le reste à charge est élevé. Ainsi, selon les résultats issus d'une enquête menée par le magazine QueChoisir auprès de ses abonnés, ce reste à charge, soit la somme que doit débourser le patient après les remboursements par les organismes de santé, peut atteindre 1.436 euros.

>> À lire aussi - Elle s'était fait rembourser 70.000 euros de faux soins dentaires

"En gros, la moitié du coût total reste à la charge des patients", note l'organisme. À titre d'exemple, sur une facture globale de 747 euros, une couronne réalisée sur une dent vitalisée, le soin en général le moins cher, revient à 266 euros au patient. Le reste à charge d'une pose d'une prothèse amovible s'élèvera en moyenne à 824 euros sur un total de 1.583 euros, tandis qu'un bridge coûtera 1.138 euros sur une facture globale de 2.167 euros.

Du mieux avec la réforme du "reste à charge zéro" ?

Des tarifs qui, pour certains patients, peuvent s'avérer assez prohibitifs, relève QueChoisir. Ainsi, sur les 3.452 personnes ayant répondu à l'enquête menée par le magazine, 23 % confient avoir dû repousser la date de réalisation des soins après avoir reçu un devis. En moyenne, ils attendent 15 mois avant de repasser chez le dentiste pour la pose d'une couronne. Ce problème d'accès aux soins dentaires est régulièrement pointé du doigt.

>> À lire aussi - Reste à charge zéro : qu'est-ce que cela changera pour les entreprises ?

D'ailleurs, l'organisme rappelle que la situation devrait connaître une certaine amélioration grâce à l'entrée en vigueur, en 2020, de la réforme du "reste à charge zéro", durement négociée par le gouvernement. Dans le secteur dentaire, cette réforme doit mettre en place plusieurs paniers de soins, dont

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À New York, la mairie paye les SDF pour vivre ailleurs
Le Royaume-Uni va-t-il imposer un ESTA pour les Européens ?
Pour qui votent les conducteurs de Toyota, d'Audi ou d'Opel ?
La commission des sondages rembarre Cédric Villani, qui contestait une enquête commandée par Benjamin Griveaux
Listeria : plusieurs lots de charcuterie rappelés par Carrefour, Casino et Auchan