Comment un courant océanique chaud pourrait faire exploser la puissance des ouragans

La saison des ouragans débute actuellement dans l’Atlantique avec des conditions propices au développement d’un grand nombre de phénomènes, selon les différents organismes d’étude de l’atmosphère : l’eau du golfe du Mexique (point de départ des phénomènes cycloniques) est plus chaude que la normale et fournit donc plus d’énergie aux dépressions et tempêtes tropicales pour les transformer en ouragans. De plus, le phénomène La Niña, qui persiste depuis deux ans, est aussi connu pour engendrer des saisons cycloniques très actives.

Mais selon une publication de l’université de Miami, un autre paramètre est à surveiller : le Loop Current qui est un affluent du Gulf Stream. Il s’agit d’un courant océanique chaud qui circule dans le golfe du Mexique. Il s’étend de la péninsule du Yucatán, remonte vers le golfe du Mexique et repart en direction du détroit de Floride, en formant des ondulations, voire une boucle.

Le Loop Current dans le golfe du Mexique avec, en gris, les terres. En vert, l'entrée du courant dans le golfe, en rouge la version retractée du courant, et en bleu la version étendue du courant comme en 2022. © ResearchGate
Le Loop Current dans le golfe du Mexique avec, en gris, les terres. En vert, l'entrée du courant dans le golfe, en rouge la version retractée du courant, et en bleu la version étendue du courant comme en 2022. © ResearchGate

Une source d'énergie pour les ouragans à proximité des côtes américaines

Ce Loop Current est une source d’énergie importante pour les ouragans : la chaleur s'élève et crée des turbulences en altitude. Les dépressions et tempêtes tropicales qui passent au-dessus sont donc encore plus instables, jusqu'à se renforcer au stade d'ouragan. Ce courant d’eau chaude et tropicale est actuellement remonté très au nord, à proximité du nord-ouest de la Floride : la température de l’eau atteint localement les 28 à 29 °C dans la boucle du Loop Current. Si une tempête tropicale ou un ouragan passe au-dessus d'une telle chaleur, l’eau chaude alimente leur mécanisme et ceux-ci peuvent alors voir leur intensité exploser très rapidement. La chaleur de l’eau n’entraîne pas forcément plus de phénomènes cycloniques, mais décuple nettement la puissance de ceux qui...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles