La Cour suprême américaine prête à remettre en cause le droit à l’avortement

La Cour suprême américaine prête à remettre en cause le droit à l’avortement
WILL DUNHAM / REUTERS

Aux États-Unis, le site Politico assure lundi soir avoir eu accès à un document interne rédigé par le juge de la Cour suprême Samuel Alito. Il s’agit d’un texte daté du 10 février dans lequel le juriste conservateur se livre, selon le site, à une “répudiation absolue et inflexible” de la décision prise par l’institution en 1973 dans l’affaire Roe v. Wade qui avait légalisé le droit à l’avortement dans le pays.

“Nous considérons que Roe doit être annulé. Il est temps de tenir compte de la Constitution et de rendre la question de l’avortement aux représentants élus par le peuple”, écrit M. Alito. “Nous ne pouvons faire que notre travail, qui est d’interpréter la loi. La Constitution ne donne pas un droit à l’avortement”, dit encore le texte.

Ce document de travail peut évoluer d’ici à l’été, précise Politico. Ce qu’il suggère, c’est qu’interdire totalement l’avortement reviendrait alors à chaque État individuellement. Certains d’entre eux, dirigés par les Républicains, comme le Texas ou l’Oklahoma, ont déjà mis en place des législations particulièrement restrictives concernant l’interruption volontaire de grossesse.

“Une telle issue ne serait pas une surprise. Alito et le juge Clarence Thomas disent clairement depuis longtemps qu’ils pensent que Roe devrait être annulé. Ces dernières années, ils ont été rejoints par trois juges en accord avec eux et nommés par Trump”, résume le Los Angeles Times. Le Washington Post relève par ailleurs que “cette conclusion a semblé une possibilité dès le mois de décembre quand la Cour a étudié une loi du Mississippi qui interdirait l’avortement après 15 semaines”.

Fuite inédite

Signe qu’il s’agit d’un sujet extrêmement sensible, le New York Times note que la fuite d’un tel document est “sans précédent dans l’histoire moderne de la Cour”. Si la décision finale est dans la lignée de cette ébauche, le quotidien prédit “un changement sismique dans le droit américain et la politique américaine, quelques mois avant des élections de mi-mandat qui décideront de qui contrôle le Capitole”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles