La Cour suprême du Mali déclare le colonel Goita président par intérim

LA COUR SUPRÊME DU MALI DÉCLARE LE COLONEL GOITA PRÉSIDENT PAR INTÉRIM

BAMAKO (Reuters) - La Cour constitutionnelle du Mali a déclaré vendredi Assimi Goita, le colonel qui, en tant que vice-président du Mali, a démis de leurs fonctions le président Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane cette semaine, comme étant le nouveau président intérimaire.

Bah Ndaw et Moctar Ouane ont été libérés après avoir demissionné deux jour après leur arrestation par l'armée.

(Paul Lorgerie, version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles