Patrick Balkany libéré et placé sous contrôle judiciaire par la cour d'appel de Paris

LExpress.fr
Son avocat avait déposé une demande en ce sens mardi, en raison d'une expertise médicale alarmante sur l'état de santé de son client.

Son avocat avait déposé une demande en ce sens mardi, en raison d'une expertise médicale alarmante sur l'état de santé de son client.

La cour d'appel de Paris a autorisé ce mercredi la mise en liberté pour raisons de santé du maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany, 71 ans, incarcéré depuis le 13 septembre, après ses condamnations pour fraude fiscale puis pour blanchiment aggravé.  

La cour, au vu d'une alarmante expertise médiale, constate que la dégradation de l'état de santé de "Patrick Balkany est difficilement compatible avec la détention". Elle "libère" le maire de Levallois et lui impose un contrôle judiciaire léger, sans caution, dans le dossier de fraude fiscale comme de blanchiment. 

Selon l'expertise médicale, Patrick Balkany, régulièrement hospitalisé depuis la mi-décembre, est "porteur de maladies sérieuses", notamment un "infarctus mésentérique". Il est fait état de la "dégradation manifeste de l'état général" d'un homme qui présente un "état dépressif marqué". 

Retrouver cet article sur L'Express.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

Blanchiment : la décision concernant Patrick et Isabelle Balkany rendue le 22 avril

Expertise alarmante sur la santé de Balkany : son avocat demande sa "libération immédiate"

Racisme anti-asiatique : épinglée dans une vidéo d'archives, Isabelle Balkany assume