Coupures d’électricité : le risque est « derrière nous », selon le président du directoire de RTE

© Nicolas Messyasz/Sipa

Xavier Piechaczyk, le président du directoire de RTE, le gestionnaire du réseau de haute et très haute tension, a assuré mercredi sur France Info que « l’essentiel des risques est derrière nous » concernant des coupures d’électricité cet hiver. Néanmoins, il a prévenu qu’il faudra « encore être vigilant », car il reste « quelques risques » de tensions demeurent « autour de la deuxième quinzaine de février ».

Pour le responsable, ces risques, à ce stade des prévisions, se présenteront « si on traverse une période de froid longue et importante » puisque « le parc nucléaire (disponible) va décroître » dans les prochaines semaines.

Une baisse de la consommation électrique

Selon la réactualisation faite ce mercredi par RTE, elle « confirme le diagnostic de fin décembre », à savoir que « la situation électrique est désormais significativement plus favorable qu’au début de l’automne. Avec une consommation plus basse, une production d’électricité en hausse, des stocks hydrauliques et gaziers bien remplis et un système d’échanges avec les pays voisins parfaitement fonctionnel ». Ainsi, « laFrance est mieux préparée à faire face aux situations de tension qui résulteraient d’une météo défavorable ou d’aléas techniques sur le parc de production », peut-on lire dans ce document .

Par ailleurs, RTE indique qu’une baisse de la consommation d’électricité a été observée « dans des proportions similaires avant, pendant et après les fêtes de fin d’année ». Selon le gestionnaire, « il est déso...


Lire la suite sur LeJDD