Coupures d’électricité : à quoi ressemblera le test national du 9 décembre

Photo taken in Paris, France
Paul-Friedrich Thiel / EyeEm / Getty Images/EyeEm Photo taken in Paris, France

ÉLECTRICITÉ - Un test pour être prêt aux coupures d’électricité, sans coupure d’électricité. Vendredi 9 décembre, Enedis et RTE vont lancer un test à l’échelle nationale pour se préparer à de possibles coupures de courant cet hiver, selon des informations de BFMTV révélées ce jeudi 1er décembre. Un « exercice de table », auquel seront associés les préfets dans leurs locaux respectifs.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement a fait parvenir ce mercredi aux préfectures une circulaire, pour les préparer aux risques de coupures de courant, surtout pour janvier 2023.

« Ce sont les dispatchers, nos agents aiguillent l’électricité dans le réseau, qui vont simuler un délestage avec leurs ordinateurs », a indiqué RTE à BFMTV.

Pas de coupure de courant pour les Français

Mais concrètement, que va-t-il se passer pour les Français ? Pas grand-chose puisqu’il ne s’agira pas de coupure d’électricité réelle, mais de simulations de cartes dont le rendu changera selon les manques en matière de production d’électricité ou encore les conditions météorologiques.

« Mais ça ne correspondra pas réellement à ce qui va se passer en cas de délestage et il n’y aura pas de délestage effectif cette journée », insiste encore le gestionnaire du réseau de transport d’électricité.

Sans en dévoiler les modalités précises, Enedis précise au média qu’il s’agit d’un type d’exercice qu’il mène fréquemment tout au long de l’année. « On teste notamment la manière dont on s’organise en cas de tempête pour rétablir le courant, explique le fournisseur d’électricité qui réalisera le test au sein de sa cellule de crise. Cette fois, c’est un exercice propre aux difficultés d’approvisionnement du courant. »

Habituellement ces simulations sont effectuées sur une demi-journée, voire une journée entière et les préfectures peuvent y être associées mais ce n’est pas systématiquement le cas.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi