Coupures d'électricité : Macron «donne le sentiment de gouverner par la peur», observe Olivier Marleix

© Europe 1
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Délestages , black-out... En arrivant à un sommet européen à Tirana, Emmanuel Macron a exhorté mardi à mettre fin aux débats "absurdes" et aux "scénarios de la peur " qui se développent autour d'éventuelles coupures d'électricité cet hiver, assurant que la France allait "tenir" si chacun faisait "son travail". Pourtant, "le président de la République donne le sentiment de gouverner par la peur depuis de nombreuses années", a affirmé le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, Olivier Marleix, invité d'Europe Matin mercredi.

"Le gouvernement a fait tout ce qu'il fallait pour nous faire peur... La gestion de la peur des Français tient lieu de l'absence de cap" pour Emmanuel Macron, a insisté le député d'Eure-et-Loir au micro d'Europe 1.

>> Retrouvez l'entretien de 8h13 en replay et en podcast ici

"Les Français ont raison d'avoir peur"

"En l'occurrence, les Français ont raison d'avoir peur", assure-t-il. "RTE a publié un rapport il y a quelques jours avec les nouveaux scénarios de disponibilité du parc nucléaire, et on apprend que le parc nucléaire n'est toujours pas au rendez-vous et ne sera pas au rendez-vous."

"La seule façon pour s'en sortir quand vous avez aussi peu d'électricité disponible, c'est de miser sur une moindre consommation", a-t-il ajouté déplorant la mise à l'arrêt d'une partie de la production de certaines entreprises, confrontées à une forte inflation énergétique , entraînant ainsi l'explosion de leurs factures. "Les entreprises o...


Lire la suite sur Europe1