Une coupure totale du gaz russe pourrait amputer d'un point la croissance, selon Le Maire

© XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

En cas de coupure totale des approvisionnements de gaz en provenance de la Russie , la croissance française pourrait perdre "jusqu'à un point" de produit intérieur brut (PIB), a estimé jeudi à Paris le ministre de l'Economie Bruno Le Maire . Le président russe "Vladimir Poutine peut décider demain de couper totalement le gaz à destination de l'Europe, auquel cas nous aurons un impact sur la croissance française", a averti le numéro 2 du gouvernement français lors d'un déjeuner avec des journalistes. Concernant l'ampleur de cet impact, "j'ai donné le chiffre de 0,5%" ces derniers jours, a-t-il rappelé.

>> LIRE AUSSIPlan de sobriété énergétique : que prévoit le gouvernement ?

 

Mais "en fonction de l'impact" qu'un arrêt complet des livraisons de gaz russe aura sur l'Allemagne, "et de la possibilité d'avoir une récession en Allemagne, on peut avoir un impact qui irait jusqu'à un point de PIB", a estimé Bruno Le Maire. Depuis que la Russie a lancé une offensive militaire en Ukraine, fin février, l'Union européenne a adopté plusieurs paquets de sanctions économiques contre Moscou, auxquelles le Kremlin a répliqué par une baisse progressive des livraisons de gaz à destination du Vieux Continent.

Une prévision de +1,4% du PIB français en 2023

Ces tensions sur l'approvisionnement en gaz seront "un élément déterminant de la croissance française en 2023", a ajouté Bruno Le Maire. Dans son "programme de stabilité" envoyé en juillet à la Commission européenne, Bercy a tablé sur ...


Lire la suite sur Europe1