Coups de feu dans un lycée de Grasse : "aucun lien avec une entreprise terroriste", selon la procureure

franceinfo

La procureure de Grasse, Fabienne Atzori, a

indiqué, jeudi 16 mars, que le lycéen interpellé après les coups de feu tirés dans le lycée Tocqueville de Grasse (Alpes-Maritimes) était "en garde à vue pour tentatives d'assassinats", lors d'un point de presse.

Elle est revenue sur les motivations de l'auteur présumé de cette fusillade, qui a fait huit blessés. Elles "paraissent liées aux mauvaises relations qu'il entretiendrait avec d'autres élèves de ce lycée, a déclaré la magistrate. Il semblerait qu'il ait quelques difficultés (...) à s'intégrer" dans l'établissement. "Aucun élément, aucun lien ne peut être envisagé avec une entreprise terroriste", a-t-elle affirmé.

Un engin explosif artisanal trouvé dans son sac

Le jeune homme, scolarisé en première et qui aura 17 ans à la fin de l'année, a été placé en garde à vue pour "tentative d'assassinats". Cette garde à vue peut durer 48 heures. Il "s'est laissé interpeller de manière extrêmement docile" à 13h05, cinq minutes seulement après les faits, a précisé la procureure.

Selon le représentant de la police présent à la conférence de presse, un engin explosif artisanal a été trouvé dans le sac à dos de l'adolescent, dont les parents sont entendus par les enquêteurs. Les policiers du Raid ont également inspecté chacune des pièces de l'établissement pour vérifier qu'il n'y avait pas d'autre homme armé.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Lyon : la douane remet 15 tonnes de légumes frais à la Banque alimentaire après une saisie de cannabis
DIRECT. Fusillade dans un lycée de Grasse : le frère d'un ami du suspect placé en garde à vue
Ce que l'on sait de la Conspiration des cellules de feu, le groupe anarchiste grec soupçonné d'être à l'origine du colis piégé au FMI
Essonne : une élue PS condamnée pour ses achats de vêtements avec de l'argent public
Fusillade au lycée Tocqueville de Grasse : la sécurisation des établissements scolaires mise à l'épreuve

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages