Coups de feu devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé, le tireur en fuite

Benjamin Rieth, Jérémy Maccaud avec le service police-justice de BFMTV
·2 min de lecture
Les forces de l'ordre et de secours mobilisées devant l'hôpital Henry Dunant dans le 16e arrondissement de Paris - Anne-Christine Poujoulat - AFP
Les forces de l'ordre et de secours mobilisées devant l'hôpital Henry Dunant dans le 16e arrondissement de Paris - Anne-Christine Poujoulat - AFP

Un homme a été tué par balles ce lundi en début d'après-midi devant l'hôpital Henry-Dunant, dans le 16e arrondissement de Paris, a appris BFMTV de source proche de l'enquête. Selon des sources concordantes, il a reçu plusieurs balles dans la tête.

Une femme, qui est agent de sécurité de l'hôpital, a également été blessée au cours de cette fusillade. Elle a été prise en charge par l'hôpital.

Le tireur a pu prendre la fuite en scooter.

"J'ai entendu des détonations, et j'ai vu un mec en capuche tirer une balle et j'ai vu un mec au sol", témoigne sur BFMTV Arnaud, le gérant d'un restaurant situé juste en face des lieux. Choqué, le témoin a ensuite vu l'assaillant s'avancer et "le mec au sol se prendre deux balles à bout portant dans la tête". La victime avait commandé un café à emporter dans son établissement une demi-heure avant d'être ciblée. "Le mec qui a tiré est ensuite reparti à pied avec vachement de sang-froid, comme si de rien n'était", décrit le restaurateur. Avant de conclure: "500 mètres plus loin un scooter l'attendait."

"Ça a été tellement vite qu'on suppose un règlement de comptes", commente sur notre antenne Noura Berrahmouni, déléguée DSPAP alliance Paris.

Le quartier est actuellement bouclé, et selon nos informations 25 pompiers sont déployés sur zone. L'hôpital Henry-Dunant, situé près de la Porte de Saint-Cloud, est un hôpital gériatrique où a par ailleurs été installé un centre de vaccination contre le Covid-19.

Le parquet de Paris, toujours selon les informations de BFMTV, a ouvert une enquête des chefs "d'assassinat et tentative d'assassinat". Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire.

Article original publié sur BFMTV.com