Coups de feu à gare du Nord : ce que l'on sait de l'assaillant, tué par la police

·1 min de lecture

Un homme armé d'un couteau a été neutralisé par les forces de l'ordre à gare du Nord à Paris ce lundi. "Ce matin vers 7 heures, une patrouille de policiers a été menacée par un individu armé d’un couteau dans les transports en commun franciliens. Les policiers ont fait usage de leur arme, écartant ainsi tout danger, pour eux-mêmes et pour les voyageurs", a expliqué Gérald Darmanin plus tôt dans la journée. L'individu était armé d'un couteau de 30 centimètres, qui portait un slogan anti-police. Une patrouille a ouvert le feu alors qu'il se dirigeait vers elle. Europe 1 fait le point sur le profil de l'assaillant.

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

Inconnu des services de police

Cet homme est âgé de 31 ans et est natif de Belfort. C'est ce que précise sa carte d'identité retrouvée, selon les informations du service police-justice d'Europe 1, dans la doublure de sa veste. Sur le couteau de 30 centimètres saisi à proximité de la scène, il y avait une inscription : "ACAB" pour All cops are bastard, "tous les flics sont des salauds", un terme très utilisé par les anti-police. Pour autant, l'homme n'est pas connu des services de renseignement. Côté casier, il a uniquement porté plainte en 2019 en tant que victime pour un vol. Il est par ailleurs inconnu des services psychiatriques de la préfecture de police.

Une enquête a été ouverte pour tentative d'homicide volontaire. Une autre enquête a été confiée à la police des polices, l'IGPN, pour déterminer les co...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles