Un couple de policiers en plein rapport sexuel pendant le service ignore les appels au secours de victimes

·1 min de lecture

Faites l'amour, pas la guerre... sauf pendant le service. Sévèrement sanctionnés pour avoir eu des rapports sexuels pendant leur service, Molly Edwards et Richard Paton retiendront certainement la leçon. Il faut dire que les deux amants n'ont pas été très malins, ni discrets. Les deux agents de la police territoriale du comté de Surrey, au sud-ouest de Londres, en Angleterre ont multiplié les manquements au devoir entre juin et septembre 2019, rapporte The Sun.

Le tabloïd britannique, qui s'est procuré le rapport du conseil disciplinaire de ces deux agents, explique que leurs supérieurs se doutaient de quelque chose et avaient mis leur véhicule sur écoute. Le policier de 39 ans a été entendu en train de dire : "awww, mettons-nous à poil" suite à un appel d'urgence à 4h51 du matin concernant un cambriolage. Les deux amants ne sont jamais intervenus.

Stationnés en train de faire l'amour

Ils ont également ignoré un autre appel d'urgence faisant suite à une violente agression à la sortie d'une boîte de nuit, alors qu'ils étaient stationnés, à 15 minutes de là, en train de faire l'amour. Accusés d'avoir "eu une activité sexuelle dans un véhicule de police dans un espace public pendant leur service", ils ont été contraints de démissionner.

Tous les deux mariés avec des enfants, les deux amants ont nié avoir eu des rapports sexuels approfondis. Molly Edwards a insisté sur le fait que les rapports sexuels n'avaient eu lieu que pendant les deux jours (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Une femme ensanglantée et complètement amnésique découverte par un pêcheur
Le père d'une jeune toulousaine rattrape l'agresseur qui a essayé de l'enlever en pleine rue
Disparition de Delphine Jubillar : cette expertise qui n'a toujours pas livré ses secrets
Cédric Jubillar reste en prison : pourquoi est-il maintenu à l'isolement ?
Claude Lombard : le Club Dorothée endeuillé, la chanteuse aux 50 génériques est morte à 76 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles