Publicité

Couple calciné en Isère : le fils cadet a été mis en examen et placé en détention provisoire

Après avoir « avoué » le double meurtre de ses parents dans un village de l’Isère, le fils cadet de la famille, un adolescent de 15 ans, a été placé en détention provisoire et mis en examen pour assassinats. Selon le procureur de la République de Grenoble, relayé par Le Figaro, le garçon a répété devant les juges ce qu’il avait déjà avoué devant les gendarmes après son arrestation à Montpellier (Hérault) samedi dernier, « y compris la préméditation de son geste ».

Dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 novembre, deux corps identifiés comme ceux des parents du principal suspect ont été retrouvés calcinés dans une grange située à Châteauvilain, en Isère, après un incendie. L’enquête a déjà permis d’établir que les parents présentaient des « plaies par arme à feu au niveau du crâne » et au thorax pour l’une des deux victimes.

Une famille sans « histoires »

Selon le quotidien régional, Le Dauphiné Libéré, il aurait tiré plusieurs coups de feu sur ses parents à l’aide d’une arme appartenant à son père. À la suite de ce meurtre, il aurait pris la fuite en provoquant un incendie dans la maison. Recherché par la police, il a été interpellé à Montpellier (Hérault) quelques jours après les faits, puis placé en garde à vue.

D’après les premiers éléments de l’enquête, la famille de quatre personnes, le père âgé de 58 ans, la mère âgée de 52 ans et les deux enfants de 17 et 15 ans, était « normale, sans histoires ». Le principal suspect habitait au domicile familial en compagni...


Lire la suite sur LeJDD