Coupe du monde de rugby : le Canada se démarque avec une femme à la tête de son équipe

Jérôme Val, franceinfo

Le Canada ne fait clairement pas partie des meilleures équipes de rugby dans cette Coupe du monde 2019 mais il va marquer, à sa manière, l’histoire du rugby mondial grâce à Alana Gattinger.

Son nom est inconnu du grand public, inconnu de la quasi-totalité des amateurs de rugby et pourtant cette femme de 30 ans révolutionne ce sport et ce Mondial de rugby : elle est la première femme à occuper le poste de manager d’une équipe qualifiée pour cette compétition.

Un poste clé

Le poste de manager chez les professionnels est vraiment un rôle clé dans la réussite d’une équipe, non seulement pour la logistique mais aussi dans les relations avec l’entraîneur et les joueurs. Un travail d’autant plus compliqué quand il y a 31 joueurs et une vingtaine de membres dans le staff comme c’est le cas pour une Coupe du monde. En clair, le manager c’est le patron. Alana Gattinger est donc la patronne. Elle occupe ce poste depuis deux ans après être arrivée en tant que stagiaire à la fédération canadienne en 2012.

Au départ, Alana Gattinger ne connaissait pas grand chose à ce sport. Un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi