Coupe du Monde : Le président de la FIFA créé la polémique après ses propos sur les travailleurs migrants du Qatar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gianni Infantino créé une nouvelle polémique. Alors que la prochaine Coupe du monde de football doit de dérouler du 21 novembre au 18 décembre au Qatar, la tenue de la compétition au sein de l’émirat est loin de faire l’unanimité. Depuis l’attribution de l’organisation du Mondial au Qatar en 2010 par la FIFA, de nombreuses voix s’élèvent afin de dénoncer la politique menée par le pays du Golfe. En février 2021, le média britannique The Guardian a révélé que plus de 6500 ouvriers immigrés auraient trouvé la mort en 10 ans sur les chantiers liés à la Coupe du monde. Au mois de décembre dernier, selon un rapport d’Amnesty International, des milliers de travailleurs migrants seraient exploités en échange d’un salaire faible, qui n’est parfois pas donné. Cela pour travailler sans limite d’horaire sous une température souvent supérieure à 40 degrés.

À lire également

Avant la Coupe du monde 2022, le Qatar met en garde la communauté LGBT : "Ne venez pas insulter toute une société"

Mardi 2 mai, Gianni Infantino, le... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles