Coupe du monde: l'attribution du Mondial 2030, un coup tactique de la FIFA pour 2034 ?

Coupe du monde: l'attribution du Mondial 2030, un coup tactique de la FIFA pour 2034 ?

L'annonce surprise des pays hôtes de la Coupe du monde 2030 commence à faire parler, surtout du côté des supporters. Le dossier Maroc/Portugal/Espagne était le plus complet financièrement et au niveau de l'organisation pour l'édition 2030. Il n'y avait même pas débat pour des membres de la FIFA. L'alliance des trois pays sera quand même au centre du Mondial 2030 mais perd un peu de saveur sans les matchs d'ouverture.

Face à eux, l'Uruguay, l'Argentine, le Chili et le Paraguay s'étaient portés candidats pour recevoir toute la compétition. Finalement, l'Uruguay, l'Argentine et le Paraguay recevront les trois premiers matchs. Le Maroc, le Portugal et l'Espagne ne recevront donc pas de match d'ouverture. L'Espagne devrait normalement accueillir la finale, le Santiago Bernabeu fait figure de grandissime favori depuis plusieurs mois.

Peu de place pour une candidature surprise pour 2034

Mais cette manœuvre de partager ce Mondial 2030 entre trois continents réduit le nombre de pays pouvant postuler pour la suivante. L'annonce que seules les équipes de la confédération asiatique ou d'Océanie pouvaient postuler pour 2034 permet de faire le ménage. Laissant la place totalement nette pour une candidature de l'Arabie Saoudite. Le Royaume, d'habitude très discret en communication, s'est empressé de publier son acte de candidature.

C'est aussi un choix politique de Gianni Infantino en essayant de répartir ce Mondial sur plusieurs continents, le président de la FIFA s'offre une victoire auprès de tous les pays concernés. Le choix du pays hôte de l'édition 2034 sera connu l'année prochaine lors d'un vote des 211 pays membres de la FIFA, une décision rapide. Ce qui laisse aussi très peu de temps à une candidature surprise de se mettre en branle, personne du côté des instances ne pense possible l'arrivée d'une nouvelle candidature. Le process normal pour le choix du pays hôte de l'édition 2034 devait normalement se terminer en 2027.

Avec 48 équipes dans les prochaines éditions, un pays seul peut difficilement accueillir la compétition... Sauf pour l'Arabie saoudite qui devrait y aller sans partenaire (pour le moment) et avec la certitude que l'Asie ne présentera pas d'autres candidatures.

Article original publié sur RMC Sport