Coupe du monde : les «Kosovars» de la Suisse attendent la Serbie

Octave Odola (avec AFP)

Certains cadres de l’équipe helvète, d’origine kosovare, auront à cœur de battre le rival serbe vendredi soir au Mondial russe.


Valon Behrami, Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri. En plus d’être des éléments majeurs de la sélection suisse, ces trois joueurs possèdent un autre point commun : leurs origines kosovares. La confrontation vendredi soir entre la Nati et la Serbie dans le groupe E, qui ne reconnaît pas le Kosovo en tant qu’Etat, aura donc une saveur particulière pour ce trio.

Si le sélectionneur Vladimir Petkovic a décidé que les joueurs concernés ne s’exprimeront pas en conférence de presse avant le match, les familles, elles, ont réagi. L’oncle de Behrami, Qaush, a assuré que son neveu serait « particulièrement motivé », précisant que les parents du milieu de terrain avaient été persécutés par les Serbes.

« Il y aura normalement beaucoup de monde dans les bars pour suivre le match. Au pays, la sélection suisse est très suivie. Elle est considérée comme l’équipe B du Kosovo », précise Shkelqim Xhaqkaj, journaliste sportif kosovar auprès de l’agence de presse News Agency.


Une forte communauté kosovare en Suisse

-

Un Kosovar embrassant le drapeau suisse. DR

En 1998-1999, pour fuir la guerre entre les indépendantistes kosovars albanais et les forces serbes (près de 10 000 morts côté albanais), les familles des trois futurs internationaux s’étaient exilées en Suisse, comme environ 200 000 personnes issues de cette région selon les estimations de la presse.

Après avoir acquis son indépendance en 2008, le Kosovo a été reconnu par la Fifa en mai 2016. La même année, alors qu’il jouait l’Euro avec la Suisse, Xherdan Shaqiri (71 sélections, 20 buts) avait indiqué hésiter entre la sélection Suisse et le Kosovo. Ses compatriotes Xhaka et Behrami avaient eux déclaré qu’ils ne joueraient pas pour un autre pays que la Suisse.

Ce deuxième match du groupe E présente aussi un réel enjeu sportif. Après leur victoire inaugurale contre le Costa Rica (1-0), les Serbes tenteront (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Coupe du monde : la Suisse s’offre la Serbie et relance le suspense
Le Brésil libéré, le réveil du Nigeria, la boulette de la FFF : la journée du 22 juin au Mondial
Coupe du monde : la Belgique, le Mexique et l’Allemagne… le programme de samedi
Coupe du monde : Griezmann, c’est quoi le problème ?
Coupe du monde : Neymar évoque ses pleurs sur les réseaux sociaux