Coupe du monde de football : La fin du rêve ukrainien

Reuters/Matthew Childs

Battue par le Pays-de-Galles (1-0), l'équipe d'Ukraine n'a pu se qualifier pour la Coupe du monde de football.

La nuit n’est pas encore tombée sur Cardiff. Mais le ciel est déjà gris et rayé d’un fin rideau de pluie discontinu. Au gré des minutes, les gouttes se sont faites plus lourdes, individuées avant de s’ébranler sur le pré où elle se brisent et rejaillissent en aiguillettes brillantes. Le Pays de Galles et l’Ukraine ont joué un match de football. Mais pas n’importe quel match. Seul le vainqueur était qualifié pour la Coupe du monde football.

De fait, depuis la veille, Cardiff était en ébullition. Cette terre de rugby et de charbon, où la pale ale et le Pimm’s ne se boivent que jusqu’à tomber, se prenait à rêver, 64 ans après son unique participation, à la une qualification à la Coupe du monde de football Qatar 2022. Face à elle, l’Ukraine, meurtrie, souillée par l’invasion russe. Une équipe de bric et de broc, rafistolée à la va-vite entre jeunes gars du pays réfugiés en Slovénie et quelques mercenaires qui jouent dans des grands clubs européens. Une Ukraine qui devait gagner, pour la grandeur nationale bien sûr ; mais aussi pour la justice et les histoires : La belle histoire mais aussi la Grande histoire ; et surtout pour le football, dans ce qu'il devrait avoir de plus noble et de plus transcendant.

La veille, Gareth Bale , l’attaquant vedette de l’équipe galloise soulignait « Si nous gagnons, nous serons les héros de tout un peuple mais les parias du reste du monde. » Oleksander Pretakov, le coach ukrainien, échalas, aux joues caves et au cheveu rare, qui songea un temps, à 64 ans, à s’enrôler et partir au front, rappelait : « mes joueurs donneront tout pour leur pays pour tous nos compatriotes qui se battent jusqu’à leur dernière goutte de sang contre les Russes, pour nos forces armées dans les tranchées,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles