Coupe du monde féminine: l'Australie se qualifie en quarts et attend la France ou le Maroc

Coupe du monde féminine: l'Australie se qualifie en quarts et attend la France ou le Maroc

Une leçon d'efficacité. L'Australie a dominé le Danemark 2-0 ce lundi en huitièmes de finale et se qualifie pour la quatrième fois de son histoire en quarts de finale d'une Coupe du monde. Les Matildas y affronteront le vainqueur du huitième entre la France et le Maroc qui aura lieu ce mardi à 13h.

Foord calme les Danoises

Boostée par plus de 75 784 supporters, les Australiennes ont démarré cette rencontre avec beaucoup d'envie et plus de caractère que les Danoises, pas tout à fait sûres de leurs forces après une phase de poules compliquée. Les deux équipes vont d'un but à l'autre, avec un Danemark davantage en possession du ballon et une équipe australienne jouant sur ses contres.

Alors que s'enchaîne les occasions, plutôt favorables aux coéquipières de Pernille Harder, l'Australie ouvre le score sur son premier tir cadré de la rencontre et une échappée de Caitlin Foord dans le dos de la défense danoise. Jamais rattrapée, elle enchaîne avec une frappe puissante au premier poteau, qui file entre les jambes de Christensen (1-0, 29e).

Proche du doublé

L'attaquante d'Arsenal est même proche de signer un doublé sur une nouvelle percée dans la profondeur, tentant cette fois-ci une frappe enroulée dans la lucarne opposée qui est déviée in-extremis (38e). Deux grosses actions australiennes qui laissent amorphes les Danoises et rentrent aux vestiaires la tête basse.

La partie se rééquilibre en seconde période, mais le pressing danois se délite peu à peu, laissant Catley et Cooney-Cross se projeter beaucoup plus facilement pour amener des solutions à l'attaque australienne. Dans ses cages, Christensen est obligée de briller, repoussant notamment deux corners coup sur coup (59e).

Une nouvelle désillusion danoise

Jusqu'à ce que sur un nouveau centre bien construit, les Australiennes combinent parfaitement pour marquer le second. Servie par Cooney-Cross, Fowler remise pour Van Egmond devant elle, qui ne parvient pas à se retourner mais laisse Hayley Raso conclure (2-0, 70e). Un but qui fait exploser l'Olympic Stadium de Sydney, qui donnera à nouveau de la voix lors de l'entrée en jeu de Sam Kerr, blessée depuis le début du tournoi (80e).

Avec leurs entrantes, les Danoises tentent de revenir au score, à l'image de ce centre de Snerle repoussé de la tête de Kennedy qui finit en reprise de volée de Pernille Harder (86e). L'attaquante du Bayern Munich sera d'ailleurs bien seule côté danois en fin de match, les Matildas tenant le choc défensivement malgré quelques mésententes. Au coup de sifflet final, le staff australien exulte, réussissant à se hisser en quarts dans son Mondial à domicile. Le Danemark vit une nouvelle désillusion, après son élimination en poules lors du dernier Euro.

Article original publié sur RMC Sport