Coupe du monde tous les deux ans : «Le football ne tue pas», assure Arsène Wenger

·1 min de lecture
© AFP

À l’occasion de la diffusion du documentaire Invincible sur Canal + ce dimanche à 21 heures, Arsène Wenger revient, pour les auditeurs d’Europe 1, sur sa carrière, son nouveau rôle à la Fifa, l’évolution du football et son projet controversé d’une Coupe du monde tous les deux ans, qu'il ne lâche pas.

>> Retrouvez Europe 1 Sport en podcast et en replay ici

Wenger sur les invincibles d’Arsenal : "Il faut fixer des objectifs élevés"

"Comme on avait été champion en 2002, en 2003 j’ai dit en conférence de presse que mon rêve était de faire une saison sans être battue une seule fois. Mais en 2003, nous perdons le titre et Manchester United a été champion. On avait quand même été invaincu à l’extérieur tout au long de la saison. Mes joueurs m’ont dit 'c’est à cause de vous, vous nous avez fixé un objectif trop élevé'. C’est ce qui est intéressant. Je n’ai pas mieux managé que les autres années.

Mais si je ne leur avais pas fixé cet objectif, ils ne l'auraient pas fait. Il faut parfois, quitte à paraître arrogant, fixer des objectifs extrêmement élevés aux gens. Les graines qu’on met dans le cerveau mettent parfois du temps à répondre. Quand ils m’ont fait ce reproche, je leur ai dit 'honnêtement, je suis convaincu que vous pouvez le faire'. Et on l’a fait."

Sa grande fierté : "La loyauté"

"Ce dont je suis le plus fier, c’est la loyauté. J’ai été élevé comme ça. Un leader doit porter les valeurs qu’il veut. Tu ne peux pas demander à un joueur d’être loyal si tu sautes sur la pr...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles