Coupe du monde des clubs: le Real encore souverain, mais pas l'arbitrage vidéo

Le Ballon d'Or offre un nouveau titre à son équipe. Ce samedi, Cristiano Ronaldo a inscrit l'unique but de la finale de la Coupe du monde des clubs entre le Real Madrid et le Grêmio Porto Alegre, à Abou Dabi. Le Portugais a trouvé la faille sur coup franc, à la 53e minute. Mais quelques secondes avant, la rencontre aurait pu tourner en faveur des Brésiliens si Cesar Ramos, l'arbitre de la rencontre, s'était aidé de la vidéo.

>> Revivez le match

Sur un contre, Ramiro file dans la surface de réparation, centre, puis se fait faucher par Sergio Ramos. L'arbitre ne fait pas appel à l'assistance vidéo, pourtant mise en place lors de cette Coupe du monde des clubs, et ne siffle donc pas penalty. Une erreur. 

Karim Benzema, hors-jeu

Même Ronaldo demande la vidéo

Une autre polémique a eu lieu dans la foulée. A la 55e minute, sur un centre de Marcelo, Karim Benzema remise de la tête en retrait pour Ronaldo, qui marque un but immédiatement refusé pour une position de hors-jeu très légère du Français. Ronaldo demande à l'arbitre de vérifier à la vidéo, ce qu'il ne fait pas. Selon le règlement, une fois que l'assistant a levé son drapeau et que le but a été annulé, la vidéo ne peut plus être utilisée, même si les joueurs ont continué à jouer.

A lire aussi >> VIDEO. "Ils vont tuer l’essence même du football", enrage Di Meco sur l'arbitrage vidéo

VIDEO: Le best-of du Grand Week-End Sport du samedi...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages