Coupe du monde 2022 : combien touchera le grand gagnant de la compétition ?

© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

Ce n'est sûrement pas ce qui motive les Bleus à ramener la coupe à la maison, mais c'est tout de même un sacré bonus : les primes versées par la Fifa lors de ce Mondial au Qatar. Au total, la dotation de la fédération s'élève à 440 millions de dollars, soit un peu plus de 429 millions d'euros, répartis parmi les participants selon leur classement. C'est 40 millions de dollars de plus qu'en 2018. En outre, plus les équipes gagnent de matches, plus elles gagnent d'argent. Et c'est un sacré pactole qui attend le vainqueur de la compétition.

Au moins 30 millions de dollars pour le podium

En 2018, les Bleus avaient touché 38 millions d'euros grâce à leur première place lors de leur Coupe du monde en Russie. Cette année, les champions du monde auront droit à une augmentation et toucheront pas moins de 42 millions de dollars, soit près de 41 millions d'euros. L'équipe qui s'inclinera en finale pourra se consoler avec une prime de 30 millions de dollars (29,2 millions d'euros).

>> Retrouvez le Journal de la Coupe du monde 2022 tous les jours sur Europe 1, radio officielle

La fédération gagnante de la petite finale repartira quant à elle avec 27 millions de dollars (26,3 millions d'euros). Même ceux qui chuteront au pied du podium seront honorés par la Fifa pour avoir atteint la quatrième place, avec 25 millions de dollars soit un peu plus de 24 millions d'euros. De quoi donner le tournis.

Une prime de qualification

Les autres équipes devront se répartir le reste, soit tout d...


Lire la suite sur Europe1