Coupe du monde 2022 : la Fifa contraint les équipes à abandonner le brassard « One Love »

© Kieran McManus/Shutterstock/SIPA

Harry Kane, le capitaine de l'Angleterre, n'écopera finalement pas d'un carton jaune lundi dès le coup d'envoi du match entre son équipe et l'Iran. La raison ? Lui et six autres capitaines européens avaient annoncé leur intention de porter un brassard « One Love » (un cœur multicolore en soutien au LBGT et autres personnes victimes de discriminations au Qatar). Mais à quelques heures du coup d'envoi d'Angleterre-Iran, ces sept joueurs font finalement machine arrière. Ils ne porteront pas le brassard « One Love », face aux possibles « sanctions sportives » de la Fifa.

Lire aussi - Un brassard polémique, le premier doublé du mondial... La Coupe du monde au jour le jour

« La Fifa a été très claire, elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain. En tant que fédérations nationales, nous ne pouvons pas demander à nos joueurs de risquer des sanctions sportives, y compris des cartons jaunes », ont écrit ces sept fédérations.

La France avait déjà renoncé

L'Angleterre, le pays de Galles, la Belgique, le Danemark, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse ont donc renoncé à ce que leur capitaine respectif encoure un carton jaune en raison de ce brassard inclusif, tout en se disant « frustrés » par l'inflexibilité de la Fifa. Initialement partie prenante de l'initiative « One Love », la France avait déjà annoncé par la voix de son capitaine Hugo Lloris qu'elle ne porterait pas le brassard.

"

Aller sur le terrain et prendre un jaune, ce n'est pas ...


Lire la suite sur LeJDD