Coupe du monde 2022: sept équipes renoncent à porter un brassard contre les discriminations

AFP - BERNADETT SZABO

Sept équipes européennes ont annoncé avoir renoncé à porter un brassard coloré contre les discriminations durant leurs matches de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar. « La Fifa a été très claire, elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain », ont affirmé ces fédération qui entendaient à travers cette action, appelée « One Love », prôner la tolérance.

De notre envoyé spécial à Doha,

Verra-t-on des joueurs porter le brassard « One Love », censé incarner un message de tolérance durant cette Coupe du monde 2022 au Qatar ? L’initiative, lancée par les fédérations de football de plusieurs pays européens, a été enterrée ce 21 novembre, semble-t-il. L'Angleterre, le pays de Galles, la Belgique, le Danemark, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse ont en effet renoncé à ce que leurs capitaines arborent ce tissu coloré, censé être un message contre les discriminations, entre autres celles envers les personnes LGBTQ+.

A (ré)écouter ► Coupe du monde 2022: les critiques contre le Qatar sont-elles toutes justifiées?


Lire la suite sur RFI