Coupe du monde 2022: le Qatar au centre de l'attention mondiale, malgré sa défaite inaugurale

REUTERS - DYLAN MARTINEZ

L’équipe du Qatar s’est inclinée 2-0 face à celle de l’Equateur, ce 20 novembre 2022, en ouverture d’une 22e Coupe du monde de football très critiquée. Mais pour les Qatariens, l’essentiel était que l’Al Bayt Stadium, théâtre également de la cérémonie inaugurale, soit au centre de l’attention mondiale.

De notre envoyé spécial à Doha,

« Alors vous avez vu ce qu’est vraiment le Qatar ?! » Hamed, jeune qatarien de 16 ans, affiche sa fierté. D’abord recroquevillé sur son siège, lorsqu’on lui tend un micro pour s’exprimer sur le coup d’envoi de la Coupe du monde 2022 sur ses terres, l’adolescent se lâche ensuite, en anglais : « Cette soirée a été vraiment belle, même si on a perdu. Je suis fier de mon pays. Les autres peuvent dire ce qu’ils veulent. »

A (re)lire ► Coupe du monde 2022: l’Équateur douche le Qatar en match d’ouverture

Ce 20 novembre, Hamed et près de quelques 67.300 autres spectateurs ont assisté à la cérémonie d’ouverture et au premier match de ce tournoi tant décrié pour le sort réservé sur place aux travailleurs migrants, aux minorités et pour son impact environnemental.

L’ancien émir Hamad, puis son fils Tamim, l’actuel souverain, ont ainsi le droit à la clameur du public local, lorsqu’ils apparaissent sur les écrans géants du stade.

A (re)lire ► Coupe du monde 2022 : calendrier et résultats des matches


Lire la suite sur RFI