Coupe du monde 2022: l’Équateur douche le Qatar en match d’ouverture

REUTERS - KIM HONG-JI

L’équipe du Qatar, pays organisateur du Mondial 2022, n’a pas fait le poids face à l’Équateur d’Enner Valencia auteur d’un doublé pour le match d’ouverture du tournoi (2-0). Un départ idéal pour les Sud-américains, et un retour à la dure réalité du haut niveau pour les hôtes qatariens.

Douze ans que le Qatar préparait cela. Mais malgré les entraînements à huis clos depuis six mois et les « sacrifices » des joueurs « contraints de s'entraîner loin de leurs familles pendant de longues semaines », le miracle n’a pas eu lieu. Le fossé était trop grand, la pression peut-être trop forte, et à l’arrivée, des espoirs douchés en une mi-temps. Le peuple qatarien espérait certainement mieux pour l’entrée en matière de son équipe nationale, mais les « Al Annabi » (les Bordeaux) n’ont esquissé, ne serait-ce qu’une belle action, un tir cadré, ou une révolte qui aurait pu faire frissonner leurs supporters. Ah si ! Cette belle demi-volée du rentrant Mohamed Muntari qui atterrit au-dessus du filet équatorien à la 87e minute. Bien trop tard pour réveiller ses compagnons.

Un Qatar perdu

Dans ce match d’ouverture, l’Équateur n’a pas en réalité permis à son adversaire de croire à un exploit. Les hommes de Gustavo Alfaro ont pris le match à leur compte dès le coup d’envoi. Et si le but d’Enner Valencia, dès la 3e minute, a été refusé après l’intervention de la Var, l’Équateur finit par concrétiser sa domination sur un penalty (16e) de… Valencia. Le capitaine de la Tri, intenable, s’offre même un doublé à la demi-heure de jeu sur une belle reprise de la tête qui ne laisse aucune chance à Saad Al Sheeb (31e).


Lire la suite sur RFI