Coupe du monde 2022: que peuvent espérer les pays africains?

REUTERS - KIM HONG-JI

Avec cinq représentants au Qatar, le foot africain va-t-il enfin faire sauter le plafond de verre des demi-finales ? Le Sénégal, même sans Sadio Mané, et le Maroc ont peut-être des joueurs pour l’exploit, tandis que trop d’incertitudes entourent le réel potentiel du Ghana, du Cameroun et de la Tunisie.

L’Afrique a très tôt connu la Coupe du monde avec la première représentante du continent, l’Égypte, qualifiée au deuxième Mondial de l’histoire (1934). Depuis, douze autres pays africains se sont invités à la plus prestigieuse compétition de football mondial sans parvenir à atteindre le dernier carré. Et seuls trois pays, le Cameroun (1990), le Sénégal (2002), et le Ghana (2010) ont pu se hisser en quarts de finale.

Le Qatar marquera-t-il la fin de la traversée du désert du foot africain dont aucun représentant n’avait franchi le premier tour lors de la dernière Coupe du monde en Russie ? Tour d’horizon des forces africaines.

Sénégal : la vie sans Sadio Mané

Les cinq chances africaines à la Coupe du monde Qatar 2022: le Sénégal

Maroc : Du talent, mais du lourd en face

Les cinq chances africaines à la Coupe du monde Qatar 2022 : le Maroc

Ghana : la belle surprise ?

Les cinq chances africaines à la Coupe du monde Qatar 2022 : le Ghana


Lire la suite sur RFI