Coupe du monde 2022 : Olivier Giroud égale le record de buts de Thierry Henry et guide les Bleus

Révélé tardivement, le "phénix" Olivier Giroud a tissé le fil d'une carrière atypique en jouant des coudes, renvoyant l'image d'un buteur besogneux malgré les creux, jusqu'à devenir, mardi, l'égal de Thierry Henry au sommet des buteurs de l'équipe de France avec 51 buts.

À 36 ans, l'inoxydable avant-centre a décroché au Qatar le record ultime qu'il guettait depuis plusieurs années : les 51 buts de son illustre prédécesseur, passé comme lui du côté d'Arsenal. Et il n'a pas traîné puisqu'il l'a fait avec un doublé d'entrée, contre l'Australie pour le premier match (32e et 71e) des Bleus.

Quel destin ! En septembre, sa participation au Mondial qatari était loin d'être certaine, Didier Deschamps l'ayant laissé de côté à chaque fois que Karim Benzema était disponible depuis un an. Mais Giroud a su se rendre indispensable et gagner sa place, une nouvelle fois. Le forfait de Benzema lui a ensuite ouvert un boulevard vers le "onze" de départ et les 51 buts.

Si cette marque vertigineuse sera difficile à conserver (Antoine Griezmann (42 buts) s'approche, Kylian Mbappé (28 buts) arrive à toute vitesse), elle vient récompenser un parcours étonnant, parsemé d'embûches et de défis.

>> LIRE AUSSI - Coupe du monde 2022 : les Bleus réussissent leur entrée en lice en surclassant l'Australie (4-1)

"La difficulté me fait avancer"

"Je me suis toujours construit dans l'adversité, c'est un peu l'histoire de ma carrière", décrivait-il en 2020. "Il y a des fois où j'aurais préféré que ce soit plus facile mais il faut croire que la difficulté me fait avancer".

Ce natif de Chambéry éclot tardivement : après Grenoble, Istres et Tours, il ne découvre la Ligue 1 qu'à 23 ans à Montpellier, quand d'autres Tricolores comme Benzema, plus jeune que lui, s'habituent dé...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Olivier Giroud présente sa chambre d'hôtel au Qatar.