Coupe du monde 2022 : Neymar peut-il espérer être le digne héritier du roi Pelé ?

© AFP

Depuis son recrutement par les propriétaires qataris du Paris Saint-Germain en 2017 pour la somme record de 222 millions d'euros, l'attaquant aux folles arabesques s'est habitué à venir en stage dans le petit émirat du Golfe. Et c'est à Doha, sous les ors du stade de Lusail où les Brésiliens débutent jeudi soir, et où ils espèrent revenir le 18 décembre pour la finale , que Neymar espère coiffer enfin la couronne planétaire.

En évitant de commettre le même faux pas inaugural que l'Argentine de son compère Lionel Messi, mardi contre l'Arabie saoudite (2-1) sur la même pelouse. Parfois critiqué pour son dilettantisme, Neymar a mis toutes les chances de son côté, signant un début de saison royal avec le PSG (11 buts et 9 passes décisives en 14 matches de Ligue 1).

>> LIRE AUSSICoupe du monde 2022 : l'Allemagne battue par le Japon (2-1) et déjà en difficulté

 

"Bien physiquement"

"Je me sens bien physiquement, je suis heureux, je vis une période très heureuse en club, je me sens donc bien préparé", a lancé l'attaquant dans une récente interview au quotidien britannique The Telegraph.

De quoi faire de lui, à 30 ans, le leader incontesté de la Seleçao, quintuple lauréate du Mondial (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002) et solidement rebâtie par le sélectionneur Tite.

Au pays de Pelé, les supporters espèrent que, cette fois, le Brésil obtiendra enfin son "hexacampeonato" (6e trophée) après vingt ans de disette, avec à sa tête Neymar. Il ne compte à son palmarès qu'une Coupe des ...


Lire la suite sur Europe1