Coupe du monde 2022: le Maroc bat le Soudan et s'empare de la tête du groupe I

·2 min de lecture

Après le match nul entre la Guinée-Bissau et la Guinée mercredi (1-1), le Maroc a pris le dessus, jeudi 2 septembre, sur le Soudan (2-0). Ce premier succès lui permet de s'installer en tête du groupe I avant d'aller défier le Syli national à Conakry.

Présent à la Coupe du monde 2014 en tant que sélectionneur de l'Algérie, Vahid Halilhodzic se verrait bien de nouveau là pour l'édition 2022 au Qatar, avec le Maroc. Le chemin est encore long, mais les Lions de l'Atlas ont pris un bon départ dans les éliminatoires. Opposés au Soudan jeudi, ils n'ont pas tremblé et l'ont emporté à Rabat (2-0).

Le match a vite pris une tournure positive. Solide dans un premier duel aérien face à deux Soudanais, l'athlétique défenseur Nayef Aguerd (1,90m), qui évolue au Stade rennais, est resté sur ses appuis et a pu reprendre de demi-volée le ballon pour ouvrir le score (10e). Bien que dominateurs, les Marocains n'ont pas réussi à breaker avant la pause. Le deuxième but rassurant est arrivé après, avec à nouveau Ilias Chair dans le coup. Le milieu de terrain de Queens Park Rangers avait déjà centré vers Aguerd sur le premier but. Cette fois, son centre-tir a été dévié par le Soudanais Mohamed Abuaagla Abdalla dans ses propres filets (53e).

Le Maroc marque ainsi ses trois premiers points qui lui offrent la première place du groupe I devant la Guinée et la Guinée-Bissau, 1 point chacune (1-1 mercredi à Nouakchott). Le Soudan ferme la marche avec aucun point. Prochains rendez-vous : Guinée-Maroc à Conakry le 6 septembre et Soudan-Guinée-Bissau à Omduram le 7 septembre.

► À (re)lire : Coupe du monde 2022: calendrier et résultats des qualifications Afrique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles