Coupe du monde 2022 : malgré la blessure de Benzema, Didier Deschamps reste optimiste

La Coupe du monde s'est lancée ce dimanche au Qatar . Un mondial qui démarre enfin et qui est particulièrement attendu par les supporters de l'équipe de France. Les Français rêvent de doubler leur exploit après leur victoire en Russie en 2018, et de soulever à nouveau la coupe pour cette édition 2022. Alors, pour préparer les troupes, Didier Deschamps et Hugo Lloris ont donné rendez-vous ce lundi matin à la presse.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

Car à l'approche du premier match des Bleus contre l'Australie ce mardi, la pression est grande sur l'équipe de France. Mais le capitaine de l'équipe, Hugo Lloris, a voulu montrer sa sérénité et sa concentration avant de revenir sur le terrain. "On a hâte de commencer le premier match, de lancer notre compétition et de créer une dynamique positive à travers le résultat", a-t-il expliqué devant un parterre de journalistes.

Un match "important mais pas décisif"

Interrogé sur la blessure de Karim Benzema , Didier Deschamps relativise, soulignant qu'Olivier Giroud est prêt. Pour le reste, l'entraineur de l'équipe de France tente de se vouloir rassurant. "Ce premier match, est important mais pas décisif. La vérité, c'est celle de demain" explique-t-il.

Si aucune information importante n'a été divulguée, en revanche, le sélectionneur s'est montré rassurant concernant la santé de Raphaël Varane et d'Eduardo Camavinga. Les Bleus s'entraîneront ce lundi soir à partir de 19 heures, heure française, avant d'affront...


Lire la suite sur Europe1