Coupe du monde 2022 : « On a quand même été servis depuis 98 »… Pourquoi il faut dédramatiser en cas d’échec des Bleus

FOOTBALL - Déjà mal embarqués sur le papier avec les forfaits en cascade, la blessure de Karim Benzema met les Bleus dans une posture d’outsiders plus que de favoris, mais est-ce si grave que ça finalement ?

De notre envoyé spécial à Doha,

« Halalalala c’est terrible ! Après un combat titanesque entre Didier Deschamps, dans le coin gauche, et le Destin, dans le coin droit, c’est bien le Destin qui l’emporte par K.-O. après un uppercut d’une violence inouïe en plein dans la dentition ultra-bright de notre sélectionneur. Il ne s’en relèvera pas ».

La terrible annonce du forfait de Karim Benzema pour la Coupe du monde, tombée sans ménagement à 23h37 très précise samedi soir, est le dernier coup de poignard dans le dos d’un DD déjà sacrément amoché par les absences conjuguées de Pogba, Kanté, Maignan, Kimpembe et Nkunku. Malgré un communiqué de presse qui se veut positif à défaut d’être rassurant, dans lequel le sélectionneur français assure avoir « toute confiance en [son] groupe » et vouloir « tout faire pour relever l’immense défi qui nous attend », le cœur n’y est plus.

Il y a quelques jours encore, quand nous lui parlions de la malédiction du champion du monde, qui lors des trois dernières éditions s'est fait sortir comme un malpropre dès la phase de poule (Italie 2010, Espagne 2014 et Allemagne 2018, sans oublier la France en 2002), le Basque avait une réponse toute faite : « Vous n’arrivez pas à (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coupe du monde 2022 : Benzema « dépité », Varane « disponible », et l’entame manquée du Qatar… Revivez la journée de dimanche avec nous
Coupe du monde 2022 : Le brassard arc-en-ciel au placard, le 4-2-3-1 sur la table… Le journal des Bleus
Coupe du monde 2022 : Le cas Benzema peut-il polluer le Mondial des Bleus, comme Zidane en 2002, ou Vieira en 2008 ?
Coupe du monde 2022 : L’équipe de France est-elle la plus poissarde de ce Mondial ?
Coupe du monde 2022 : Zapper ou mater, les amateurs de foot pas plus avancés ?