Coupe du monde 2022: l'Algérie inflige à Djibouti une défaite terrible

·3 min de lecture

Les champions d'Afrique algériens sont entrés dans les éliminatoires du prochain Mondial, jeudi 2 septembre, avec une victoire nette sur le score terrible de 8-0 face à Djibouti. Les Fennecs sont en tête du groupe A à la différence de buts face au Burkina Faso, vainqueur du Niger plus tôt (2-0).

Et de 31. L'Algérie a enchaîné un 31e match consécutive sans défaite jeudi face à Djibouti, et une 8e victoire d'affilée. Djamel Belmadi et ses hommes ont été sans pitié avec la 182e nation au classement de la Fifa, à Blida au stade Mustapha-Tchaker. La rencontre a été à sens unique et a basculé rapidement en faveur des locaux.

Islam Slimani n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour ouvrir le score (5e). L'attaquant de l'Olympique lyonnais aurait pu faire le break dans le jeu et de la tête, mais Youssouf Batio Mohamed, le défenseur djiboutien, a empêché le ballon d'entrer avec une main volontaire. Il a été logiquement expulsé, et Slimani, sur penalty, a corsé l'addition (25e). Dès lors, à 10 contre 11, Djibouti s'est écroulé. Ramy Bensebaini a inscrit le but du 3-0 (26e), et Bagdad Bounedjah, sur un nouveau penalty, a éteint le peu de suspense qu'il restait (40e).

Islam Slimani a terminé cette rencontre sur un quadruplé, avec deux nouveaux buts inscrits après la pause (46e, 53e). Avec 36 buts, il est le nouveau co-meilleur buteur de l'histoire des Fennecs avec Abdelhafid Tasfaout. Riyad Mahrez (67e) et Ramiz Zerrouki (69e) ont aussi participé au feu d'artifice. Il s'en est fallu de peu que Djibouti subisse la pire défaite de son histoire. Ce 8-0 fait très mal, mais dans les archives, on retrouve un 10-1 face à l'Ouganda en 2001 et un 9-0 face au Rwanda en 2007.

► À (re)lire : Coupe du monde 2022: calendrier et résultats des qualifications Afrique

Le Niger craque dans le dernier quart d'heure face au Burkina Faso

Dans l'autre match de cette première journée du groupe A, les filets ont beaucoup moins tremblé. Et il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir la rencontre se décanter entre le Niger et le Burkina Faso. À Marrakech, théâtre de ce face-à-face, les Burkinabè ont longtemps appuyé sans parvenir à forcer le verrou nigérien. Quand l'expérimenté gardien Kassaly Daouda ne suffisait pas, la barre venait à sa rescousse comme à la 55e.

Le salut des Etalons est venu d'abord d'une faute dans la surface de Youssef Oumarou sur Lassina Traoré. Le jeune attaquant (20 ans) du Shakhtar Donetsk s'est fait justice lui-même en convertissant le penalty en but (76e). Profitant d'un espace libéré dans l'arrière-garde du Niger, Mohamed Konaté s'est échappé et a doublé la mise sur un tir dévié par Ousmane Diabaté (79e).

L'Algérie occupe la tête du groupe A avec 3 points et une différence de buts déjà très positive, devant le Burkina Faso, 3 points également. Le Niger est troisième avec zéro point, soit le même total que le quatrième, Djibouti, qui accuse en plus une différence de buts très négative et handicapante pour la suite de ces éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Prochains rendez-vous : Djibouti-Niger à Rabat le 6 septembre et Burkina Faso-Algérie à Marrakech le 7 septembre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles