Coupe du monde 2022: gros plan sur l’Arabie saoudite

© REUTERS/Albert Gea

L’Argentine de Lionel Messi fait son entrée dans la Coupe du monde de football ce mardi 22 novembre. Son adversaire, l’Arabie saoudite, fait pâle figure à côté. La monarchie du Golfe est une modeste nation du ballon rond, mais une grande puissance dans sa région. Et sa présence au Mondial qatarien est observée de près. Il y a quelques années, l’Arabie saoudite avait déclenché une crise en imposant un blocus brutal à son voisin.

Avec notre envoyé spécial à Doha, Hugo Moissonnier

Dans les rues de Doha, les supporters saoudiens sont plus calmes que ceux des autres équipes arabes. Mais ne vous y trompez pas. Les fans des Faucons verts sont ravis de communier avec leurs frères du Maroc, de la Tunisie et ceux de l’impétueux Qatar, un voisin petit par la taille mais sans limite dans ses ambitions : « Merci au Qatar ! C’est un défi d’accueillir une Coupe du monde mais on peut voir que tout se passe bien, s'exclame un supporter. En plus, ce n’est pas loin de chez moi alors je suis très heureux d’être là ! »

Je suis fier dans cette Coupe du monde dans le monde arabe ! Les Qatariens sont mes frères, nous sommes ensemble ! Il y a les affaires des gouvernements et il y a les gens, qui n’ont pas de problèmes entre eux.

Les gouvernants affichent, eux aussi, leur amitié

Dimanche dernier, lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde, le prince saoudien Mohammed ben Salman a pris place aux côtés de l’Émir du Qatar.


Lire la suite sur RFI