Coupe du monde 2022 : les contrats juteux de la Fifa

200 millions seront reversés au programme Forward et 700 000 dollars seront purement consacrés au jeu, selon Gianni Infantino.  - Credit:ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
200 millions seront reversés au programme Forward et 700 000 dollars seront purement consacrés au jeu, selon Gianni Infantino. - Credit:ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Un milliard de recettes supplémentaire : la petite entreprise Fifa ne connaît pas la crise. L'association organisatrice de la Coupe du monde a en effet, grâce à plusieurs partenariats, généré un total de 7,5 milliards de dollars pendant les quatre années d'organisation du Mondial, contre 6,4 milliards pour le précédent tournoi organisé en Russie. Un bond des bénéfices qui peut s'expliquer par une série d'accords très lucratifs, selon The Guardian. La plupart des entreprises partenaires sont d'ailleurs en partie détenues par l'État du Qatar : QatarEnergy, Qatar Airways, Ooredoo, Qatar National Bank…

Autre raison de ces bénéfices : la totalité de la Coupe du monde va se dérouler dans un rayon de 50 kilomètres autour de Doha (les huit stades étant dans cette aire), permettant de réduire les frais de déplacements et d'infrastructures, dont la Fifa à la charge.

À LIRE AUSSIEXCLUSIF. Le grand entretien avec l'émir du Qatar

À quoi cet argent va-t-il servir ?

Ces chiffres ont été annoncés par Gianni Infantino, le patron de la Fifa, qui a également expliqué à quoi servira une partie de ces revenus supplémentaires : 200 millions seront reversés au programme Forward, supervisé par Arsène Wenger, qui aide au développement des talents et des associations partenaires faisant la promotion du football, et 700 000 dollars seront purement consacrés au jeu, a-t-il développé. Un fonds sera également consacré au dédommagement des travailleurs migrants qui ont participé aux constru [...] Lire la suite