Avec la Coupe du monde 2022, les Chinois découvrent que les autres pays vivent normalement

Coup de massue pour la population chinoise. Elle qui subit depuis le début de la crise sanitaire la politique zéro-Covid de son gouvernement, se rend compte, devant les matchs de la Coupe du monde 2022 , que le reste du monde a repris une vie quasiment normale. Pas de masques en tribune, peu de gestes barrières ou autres restrictions sanitaires… la colère gronde dans l'Empire du milieu. Les images du Qatar restent en travers de la gorge de nombreux Chinois. Tandis qu'ils vivent les confinements à répétition imposés par leurs dirigeants, les autres pays semblent avoir mis le Covid  derrière eux.

"Ils nous forcent à rester à la maison"

À Pékin , plus du quart de la population est confinée. C'est à domicile que la plupart des Chinois doivent suivre la Coupe du monde : les bars sont fermés, les soirées foot entre amis sont interdites. L'ambiance n'est pas vraiment à la fête. Alors, quand cette jeune femme découvre à la télévision des stades pleins et des spectateurs sans masque, c'est la douche froide. "Je me suis rendue compte que, d'un seul coup, tout le monde vit là, sans masque. Chacun fait ce qu'il veut. Un stade, c'est plusieurs dizaines de milliers de personnes sans masque. Mais pourquoi ici en Chine , la situation est-elle si différente ?", déplore-t-elle.

>> LIRE AUSSI - La colère gronde en Chine devant les images des spectateurs sans masque au Mondial

Certains sont même furieux derrière leur écran. "Pourquoi les Chinois sont-ils si différents du reste du monde ...


Lire la suite sur Europe1