Coupe du monde 2022 : Des caravanes aux hôtels de luxe, la double vie des supporters à Doha

FOOTBALL - Les supporters de la Coupe du monde au Qatar ne vivent pas l'événement de la même manière. Aux deux extrémités, ceux qui vivent dans les fans villages, de l'autre, les Fans Leaders dorlotés par le Qatar

De notre envoyé spécial à Doha,

Il était là, sous nos yeux. On l’a vu sans le voir. Trop occupés à pester contre la clim à 15 degrés pendant notre premier tour en bus à Doha, l’image de caravanes parfaitement alignées restera un temps subliminale. Jusqu’à entendre parler du campement d’Al Khor et ses airs de Fyre festival. Des tentes à même le gravier avec supplément eau insalubre vendues comme des chambres d’hôtel, tu parles d’un ascenseur émotionnel. Plus proche du centre de Doha, Caravan City tient ses modestes promesses. Tout est dans le nom. Un camp de roulottes parfaitement alignées, de larges et interminables allées ensablées où l’on croise plus de camions citernes remplis d'eau potable et de tuk-tuk que de supporters.

« Vous voulez monter? Je vous emmène dans la zone des restaurants. » Dans ce pays pas trop low-carbone qu’est le Qatar, on considère encore rentable d’utiliser un moteur pour parcourir 400 mètres. Alors on se laisse téléporter. Devant nous, des tables. Sur le côté, des camions-bouffe pour tous les goûts, des espaces lounge à l’abri du soleil brûlant, et bien sûr, des chichas. Encore plus loin, un écran géant et des poufs pour les amateurs de coups de soleil.

Poufs, soleil de plomb et dromadaire

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coupe du monde 2022 : Vous avez dit boycott ? 12,5 millions de téléspectateurs devant France-Australie
Coupe du monde 2022 : Pourquoi les Allemands se sont-ils couverts symboliquement la bouche avant le match ?
Espagne - Costa Rica : La Roja piétine les Costaricains avec un but de Gavi, plus jeune buteur depuis Pelé… Revivez le match avec nous