Coupe du monde 2022: la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud contraintes au nul

·3 min de lecture

Pour leur entrée dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, les Éléphants de Côte d'Ivoire ont été tenu en échec jeudi par le Mozambique (0-0), dans le groupe D, avant le match Cameroun-Malawi. Dans le groupe G, le Zimbabwe a également partagé les points avec l'Afrique du Sud (0-0).

Favoris de la course à la première place du groupe D (la seule qualificative pour les ultimes barrages qualificatifs pour le Mondial 2022) avec les Camerounais, les Ivoiriens avaient l'occasion de mettre la pression en ouvrant le bal, ce vendredi 3 septembre. En déplacement à Maputo, ils pouvaient prendre les trois points et entamer cette campagne de bon pied. Mais le scénario n'a pas tourné comme ils le souhaitaient face aux Mambas du Mozambique.

Sans les « Anglais » Nicolas Pépé (Arsenal) et Wilfried Zaha (Crystal Palace), non libérés par leur club, le sélectionneur Patrice Beaumelle a fait confiance à un trio d'attaque composé de Gervinho et Max-Alain Gradel sur les côtés, avec Sébastien Haller en pointe. Le buteur de l'Ajax Amsterdam s'est mis en évidence sur une action qui prête à débat à la 26e minute. Lancé en profondeur, Haller a lutté avec Martinho Alberto Thauzene avant de se présenter dans la surface. Sa frappe a échoué sur le gardien, mais l'Ivoirien a réclamé un penalty après le tacle du défenseur mozambicain. L'arbitre du Burundi, Pacifique Ndabihawenimana, a estimé qu'il n'y avait pas faute.

En seconde période, le sang neuf apporté dans la ligne offensive (entrées de Franck Boli et Jérémie Boga à la 62e, puis de Karim Konaté à la 84e) n'a pas permis de faire la différence. Face à un adversaire inoffensif, et malgré la possession de balle en sa faveur, la Côte d'Ivoire n'a pas trouvé la faille (0-0). Ce match nul fera peut-être les affaires du Cameroun, qui accueille le Malawi ce 3 septembre.

L'Afrique du Sud pas plus efficace

Il n'y a pas eu plus de but dans l'autre match disputé en même temps dans ces éliminatoires, du côté de Harare. Le Zimbabwe affrontait l'Afrique du Sud à domicile, et les attaquants ont également fait chou blanc (0-0). Les Bafana Bafana, coachés par le Belge Hugo Broos depuis le mois de mai, ont dominé les débats sans parvenir à traduire cela au tableau d'affichage.

Ce n'est pourtant pas passé loin. À la 17e minute, l'Afrique du Sud aurait pu ouvrir le score, mais la lourde frappe lointaine de Teboho Mokoena s'est écrasée sur la barre transversale. Plus tard, à la 66e, Bongokuhle Hlongwane y a cru, mais son tir dévié par le gardien zimbabwéen a été repoussé sur la ligne par Takudzwa Chimwemwe, sauveur des Warriors sur le coup.

Le Zimbabwe et l'Afrique du Sud ne prennent qu'un seul point et attendent de voir ce que feront le Ghana et l'Éthiopie, les deux autres équipes du groupe G, qui s'affrontent à leur tour ce vendredi 3 septembre.

► À (re)lire : Coupe du monde 2022: calendrier et résultats des qualifications Afrique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles