Coupe du monde 2022: un Maroc séduisant fait tomber la Belgique

REUTERS - MATTHEW CHILDS

Annoncés comme les favoris de la rencontre de ce groupe F, les Belges ont perdu face au Marocains, dimanche 27 novembre (2-0). Abdelhamid Sabiri et Zakaria Aboukhlal ont inscrit les deux buts de la victoire seconde période, alors que les Diables rouges ont longtemps dominé la rencontre.

De notre envoyé spécial au Qatar,

« Le favori, c'est la Belgique (...) Il faut appeler un chat un chat », assurait le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, à la veille d'affronter les Diables Rouges au stade Al Thumama de Doha, ce dimanche 27 novembre. De quoi s’enlever la pression avant ce choc du groupe F.

Demi-finalistes de la dernière Coupe du monde, les Belges représentaient un énorme morceau pour le bande à Achraf Hakimi. Et après le nul face aux Croates (0-0), qui a mis en confiance les Lions de l’Atlas, la confrontation face aux Belges s'annonçait tout aussi compliquée. Et pourtant, en fin de première, le public du stade stade Al Thumama pensait que les Lions avaient fait le plus dur après un but sur coup franc direct signé Hakim Ziyech. Sauf que l’arbitre a fait appel à la VAR, qui a signalé un hors-jeu très court du capitaine Romain Saiss (45e+3).

Contrairement à 2018 en Russie, où les Marocains avaient perdu leurs deux premiers matches, au Qatar, les hommes de Walid Regragui, qui ont longtemps salué leur public, ont désormais un pied en huitièmes de finale avant d’affronter le Canada le 1er décembre.

Si le direct ne s'affiche pas, cliquez ici.

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - France - Mbappé, le facteur X des Bleus