Coupe du monde 2022: le Bénin aux commandes du groupe J, la Namibie et le Congo dos à dos

·3 min de lecture

Après le match nul entre la RDC et la Tanzanie, le Bénin est allé chercher la victoire à l'extérieur contre Madagascar, jeudi 2 septembre (1-0). Le but de Steve Mounié permet aux Écureuils de virer en tête du groupe. Dans le groupe H, Namibiens et Congolais n'ont pu se départager (1-1).

Bon départ pour le Bénin dans ces éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Très bon départ même, avec une victoire acquise à l'extérieur, à Antananarivo. Les Écureuils ont pris le dessus sur Madagascar, et la première place du groupe J par la même occasion. Une journée idéale, en somme.

Dominateurs sur le terrain, les Béninois ont trouvé rapidement l'ouverture grâce à leur attaquant de pointe, Steve Mounié. Le joueur de Brest a débloqué la situation en reprenant de la tête un corner bien tiré (22e). C'est son 9e but avec la sélection nationale : celui qui porte le n°9 n'est plus qu'à une longueur du quatrième meilleur buteur de l'histoire du Bénin, Mickaël Poté (le meilleur de tous, Stéphane Sessègnon, compte 24 buts).

Éric Rabesandratana, qui a remplacé Nicolas Dupuy au poste de sélectionneur en avril, a cherché une solution pour revenir, mais il n'y est pas parvenu. Ses Barea, en dépit d'une fin de match haletante, se sont inclinés pour son premier match à leur tête. Avec 3 points, le Bénin est seul en tête du groupe J après la première journée devant la Tanzanie et la RDC (1 point). Madagascar est quatrième et dernier avec aucun point au compteur. Prochains rendez-vous : Bénin-RDC à Cotonou le 6 septembre et Tanzanie-Madagascar à Dar es Salaam le 7 septembre.

La Namibie et le Congo laissent le Sénégal en tête

Dans le groupe H, cette première journée jouée sur deux jours a souri au Sénégal. Les vice-champions d'Afrique, vainqueurs du Togo mercredi grâce à Sadio Mané et Abdou Diallo (2-0), restent seuls en tête après le match nul entre la Namibie et le Congo-Brazzaville jeudi (1-1).

Les Brave Warriors namibiens ont frappé les premiers à l'Orlando Stadium de Johannesburg, en Afrique du Sud, où la CAF a ordonné que ce match se tienne. Après deux occasions très chaudes en leur faveur, ils ont ouvert le score grâce à Vetunuavi Charles Hambira de la tête (24e). Joueur du TS Sporting, un club sud-africain, le défenseur a peut-être trouvé l'inspiration sur une terre qu'il connaît bien.

Mais après la pause, les Congolais ont égalisé par l'intermédiaire de Guy Mbenza. Silvère Ganvoula a d'abord déclenché une frappe que Lloyd Junior Kazapua, le gardien namibien, n'a pu que repousser. Guy Mbenza a bien suivi et glissé le ballon hors de sa portée (57e). Malgré des occasions de part et d'autre, aucun autre but n'a été marqué. Prochains rendez-vous : Togo-Namibie à Lomé le 5 septembre et Congo-Sénégal à Brazzaville le 7 septembre.

► À (re)lire : Coupe du monde 2022: calendrier et résultats des qualifications Afrique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles